Exercice : Je dix vagues

Simon Foucher
Written by Simon Foucher

Exercice : dix débuts, en une seule phrase.

1. Jamais de sa vie Biggy n’avait souhaité être quelqu’un de froid et de ridicule, mais sa nature de bonhomme de neige le lui obligeait. 

2. Un homme volage est à bien des égares un homme qui restera à jamais fidèle aux instants éphémères. 

3. De mon père, j’ai appris à me tenir droit, à lacer mes chaussures et, surtout, à fermer ma gueule. 

4. Mon nom est Fang et pour sauver la couronne, j’ai tué mon roi. 

5. Allongée dans sa robe blanche, mère me paraissait si belle tandis que son sang écarlate se déversait sur le carrelage de la salle de bain. 

6. Chu po sûr d’bin comprendre c’qui m’raconte c’ui la, mais l’gun qu’il pointe sur moi m’vexe po mal. 

7. Tout avait commencé le jour où la France était devenue ce à quoi elle avait toujours aspiré : une nation en proie à une guerre civile.  

8. Elisa n’avait jamais cru ni aux fantômes, ni aux esprits ; pourtant, elle n’avait de cesse de les croiser. 

9. Tu sais, petit, parfois les grandes personnes ont dans le cœur plus d’innocence qu’ils ne veulent bien le faire croire. 

10. Edmond Jovial était un gros monsieur ennuyeux qui n’avait pour seuls amours que la nourriture et les collections de timbres ; et cela lui allait très bien.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *